Bonne nouvelle pour l’emploi et l’avenir de l’industrie automobile en France.



1200 emplois directs et 3000 emplois indirects seront créés à Dunkerque grâce à l'implantation d'une troisième usine de batteries électriques construite par Verkor avec le soutien d’EIT InnoEnergy, de Schneider Electric et du Groupe IDEC.


Une main-d’œuvre qu’il faudra former à de nouveaux métiers.


Synergie recherche dès à présent les futurs candidats : « les personnes qui sont déjà compétentes pour ces types de métiers, mais également on peut former des personnes à monter en compétences. On est prêt à regrouper des personnes qui seraient intéressées sur ces postes et de monter des formations. », précise Claire Brondel, Responsable de l’agence d’intérim Synergie de Dunkerque.


Avec ces implantations, la France souhaite combler le retard pour devenir le leader en Europe de la voiture électrique et protéger l’industrie automobile qui fait vivre plus de 2 millions de salariés.

Recent Posts