Les fautes d'orthographe que les recruteurs ne supportent plus


Si vous êtes en recherche d’emploi, vous savez pertinemment que maîtrise de l’orthographe est un critère de sélection. Plus de 50 % des recruteurs estiment que c’est un critère déterminent à l’embauche. Voici les erreurs les plus courantes observées par les DRH à ne pas reproduire :

  • La conjugaison du verbe pouvoir et l’orthographe de l’adverbe « peu » (peut — peu)

  • Se tromper sur l’orthographe de quoique — quoi que

  • S’emmêlent les pinceaux avec « ce — se »

La conjugaison du conditionnel et du futur les erreurs de conjugaison du conditionnel/futur, participe passé/infinitif.

Entre deux candidats, l’orthographe peut faire la différence. Armez-vous du logiciel de correction Antidote 10 pour un CV et une lettre de motivation sans faille.

Recent Posts