La génération des micro-influenceurs renouvelle l’industrie de l’influence.



Les micro-influenceurs ne sont pas là pour faire du business, mais pour échanger avec les autres autour de leurs passions.


Les micro-influenceurs ont un plus grand pouvoir de prescription que les stars des réseaux. Ils parlent avec leurs fans de manière plus authentique. Mais il n’est pas nécessaire pour eux d’entrer dans la sphère de l’intime pour être un bon influenceur.


« […] la difficulté pour les créateurs d’aujourd’hui : être proches de leur communauté, partager leur quotidien, créer une vraie relation avec les abonnés ; et en parallèle, produire des contenus de très bonne qualité, connaître les codes, les nouveaux formats comme les Reels sur Instagram » explique Aurélie Balesta Head of Brand Content de l’agence d’influence Influence4You - interviewée par L’ADN.


Recent Posts