Etude Cision sur les usages de la veille média.


Julie Basquin, Responsable du département communication du musée Mucem témoigne sur les points les plus importants d’une veille.


· Une veille précise et multimédia.


Les communicants ont intégré les nouveaux canaux de communication. Le Web hors presse payante représente la première source veillée (56%). Viennent ensuite les conversations des réseaux sociaux (46%). Le tout est archivé sur la plateforme de Cision par thème, période, type de média ou nom de journaliste.


· Un double objectif : éclairer et valoriser.


Les communicants se servent de leur veille pour communiquer en interne et alimenter leur entreprise d’informations fraîches et fiables. Le Mucem reçoit une compilation hebdomadaire des retombées. « Cette revue de presse comprend les dix contenus les plus significatifs de la semaine. Cela nous permet d’éclairer nos collaborateurs sur la façon dont le Mucem est médiatisé, ce qui est dit et la façon dont c’est dit. », explique Julie Basquin.


· Futur objectif : élargir sa veille à la région.


Le bilan annuel reçu par Cision permet au Mucem de mieux cerner ses besoins et donc, d’en tirer une analyse média précise pour toujours mieux adapter sa stratégie communicationnelle.

Recent Posts