Quand les journalistes désertent les rédactions pour lancer des newsletters payantes.



Casey Newton quitte la rédaction de The Verge pour monter sa propre newsletter payante sur Substack. Ce qui donne des idées à d’autres journalistes.


Substack est une plateforme permettant à n’importe quelle personne de lancer une newsletter gratuite, payante ou selon un modèle mixte. Pour espérer toucher près de 100 000 dollars par an, il suffirait de réunir quelques centaines de followers et de leur faire payer 5 dollars par mois, d’après Hamish McHenzie, le créateur de ce service.


L’auteur récupère 90% de l’argent donné par les internautes ce qui explique pourquoi plusieurs journalistes américains ont sauté le pas.


Des personnalités comme Emily Atkin, journaliste du magazine The New Republic, Matt Taibbi journaliste d’investigation pour Rolling Stones, ou encore Anne Helen Petersen l'ancienne journaliste de Buzzfeed News ; déjà suivies par des milliers de personnes sur Twitter, monétisent leurs communautés grâce à Substack.


Ces personnalités réputées comme étant des spécialistes dans leur domaine tentent aussi de trouver un nouveau sens à leur métier à l’heure où les GAFA dirigent la manière dont l’information circule.


Encore assez peu connu en France, Substack pourrait aider les journalistes à trouver un nouveau modèle économique par temps de crise.

Recent Posts