Marketing et RSE : une histoire d’amour durable ?



Le marketing permet aux entreprises de comprendre et s’adapter aux évolutions sociétales.


« Le marketing doit se saisir de la responsabilité sociétale des marques et des entreprises, en apporter une lecture orientée consommateur car ces enjeux et les transitions à opérer n’ont de sens et n’ont de chance d’aboutir que s’ils sont en phase avec les besoins, les attentes, les préoccupations et les contraintes des consommateurs. », écrit le Conseil Scientifique de l’Adetem.


Culture-Rp interroge les participants de l’événement Club Horizon(s) :


Une marque engagée est « une marque qui a conscience des enjeux sociaux et environnementaux de notre époque, et qui a choisi d’y répondre à son niveau grâce à une vraie une démarche d’engagement. », précise Katia Prassoloff, Responsable Marketing et Communication BtoB de Reforest’Action.


Les bénéfices de la RSE sont nombreux pour l’entreprise. Image de marque, fidélisation des clients, marque employeur, « la RSE permet de mettre en place un cercle vertueux pour la planète, mais aussi pour l’entreprise et ses employés (People-Planet-Profit). », explique Thomas Devilder, Co-fondateur d’allcolibri.


Au-delà d’un coût et d’une action supplémentaire à réaliser, la RSE est une opportunité qui peut créer de la valeur et devenir un réel levier business.


« C’est un énorme chantier de transformation à mettre en place, et les directions marketing et communication ont tout intérêt à se former, et à faire évoluer leurs pratiques et leurs indicateurs de performance dès maintenant pour pouvoir continuer à proposer des marques adaptées au monde de demain. », conclut Katia Prassoloff.

Recent Posts