Les grandes tendances médias de 2022.



NFT, live, authenticité, post-vérité : que nous réserve l’année à venir en termes de média selon L’ADN.


· À la recherche d’une intimité perdue.

Les créateurs de contenu cherchent à retrouver une relation privilégiée, mais aussi plus engagée de leur communauté. Tandis que les plateformes historiques comme YouTube ou Instagram sont devenues des supports publicitaires pour les masses, les internautes demandent eux aussi une relation plus intime et plus authentique avec les créateurs de contenu.


· Vers un journalisme toujours plus incarné.

La nouvelle génération de consommateurs de média est en quête d’authenticité que l’on retrouve grâce aux lives. Un exercice encore bien difficile pour les journalistes, mais tout à fait possible. A l’image de la journaliste de BFMTV Margaux de Frouville qui est devenue une figure bien acceptée sur Twitch tandis que sur TikTok, les journalistes du Monde comme Marion Huysman ou Hugo Pouteau sont devenus des visages récurrents.


· Payer son créateur via un abonnement.

Pour avoir un maximum d’engagement, il faut proposer un système de monétisation facile d’accès. Les systèmes des « subs » mis en place sur la plateforme d’Amazon ou encore le « super follower » de Twitter permettent aux utilisateurs de s’abonner à leur créateur préféré pour un montant allant de 3,50 à 10 euros par mois.


· Vive le podcast.

Les audiences des radios généralistes se sont effondrées en 2021. D’après une étude d’Havas, l’écoute de podcasts natifs concerne désormais 1/3 des Français de 18 à 64 ans. Les médias sonores ont rebondi. On retrouve les émissions emblématiques des grandes radios dans le top 5 des podcasts les plus téléchargés.



Recent Posts